lunes, 19 de noviembre de 2012

Le cadavre exquis boira le vin nouveau



        


                Étant donné que le Surréalisme est fondé sur l’inconscient, le rêve, le libre cours de la pensée, l’association libre d’idées, la liberté elle-même… il ne peut pas exister deux représentations artistiques semblables, de la même façon qu’il n’y a pas deux esprits identiques : voilà l’ampleur surréaliste, voilà la grandeur de ses productions artistiques.

    L’exercice d’écriture surréaliste doit enrichir la conscience poétique à partir d’une pratique libre. Pas de contenu, pas de logique, pas de forme littéraire. Il ne s’agit plus de produire des œuvres littéraires, mais des témoins du passage courant intérieur. L’« automatisme psychique pur » consiste à transcrire des images associées sans aucun rapport logique apparent, il s’agit de la manifestation libre et réelle de la pensée en elle-même.




    L’un des piliers fondateurs de l’idéologie surréaliste vient déterminé  par les théories freudiennes et, notamment, par la valeur accordée à l’inconscient. À cet égard, la pratique surréaliste doit tenir compte que l’inconscient désire de se manifester et il faut alors le considérer comme vrai et absolu matériau de travail. Freud a découvert une partie du monde intellectuel grâce à la quelle une nouvelle courant d’expression pourra nous permettre d’avancer et  de dépasser les réalités les plus évidentes.



      D'aprés le Dictionnaire Abregé du Surréalisme, l'une des pratiques de création surréalistes les plus intéressantes et fécondes, le cadavre exquis, c'est un "Jeu de papier plié qui consiste à faire composer une phrase ou un dessin par plusieurs personnes, sans qu’aucune d’elles puisse tenir compte de la collaboration ou des collaborations précédentes. L’exemple, devenu classique, qui a donné son nom au jeu tient dans la première phrase obtenue de cette manière : LE CADAVRE- EXQUIS- BOIRA- LE VIN- NOUVEAU."

     Comme on a vu, dans son origine, ce jeu créatif était destiné à l’élaboration de textes,  cependant, cette pratique se dirigera bientôt vers la création picturale et, plusieurs fois, les « créatures » résultantes ont pu servir d’inspiration à des artistes comme Miró.  

 





L’activité littéraire surréaliste est dépourvue de « tout contrôle exercé par la raison, en dehors de toute préoccupation esthétique ou morale ». Il s’agit alors d’un procédé bâtisseur en totale et complète liberté, d’une inspiration créatrice  qui provient des domaines les plus cachés de l’inconscient. Les possibilités créatrices qui offrent la surréalité dépassent la logique, l’ordre et la raison ; elles se débordent.


 Liens d'intérêt: 



No hay comentarios:

Publicar un comentario