Entradas

Mostrando entradas de enero, 2012

Approche à la notion de "HASARD" dans Nadja

Imagen
« Le Surréalisme n’aime pas perdre la raison, il aime ce que la raison nous fait perdre.[1] »
Depuis sa parution à 1928, Nadja d’André Breton continue à exercer un énorme pouvoir d’enchantement chez son public. Nombreux sont les études qui portent sur Nadja, mais aussi ceux qui prennent comme objet d’étude sa valeur, sa signification et les circonstances de sa production. Le halo énigmatique et attrayant à la fois que cette œuvre comporte est, peut-être, dû à son prétendu caractère de réalité et de vraisemblance, à sa particularité autobiographique. Par rapport à la genèse de l’œuvre, la parution du Premier Manifeste du Surréalisme a lieu à 1924. Les faits (la liaison entre André Breton et Léona Delcourt/Nadja) se produisent entre le 4 octobre et le 12 octobre 1927. L’auteur se met à la rédaction de son roman à 1927 qui est finalement publié pour la première fois un an plus tard, en 1928. Qu’est-ce que ça veut dire ? Et alors, que la composition de Nadja est très proche à la théorisatio…